La guerre de 1939-1945

 


SOUVENIR FRANCO-ALLIÉS

 

10 septembre 1944… 05 octobre 2014… Déjà 70 ans que la commune d’Yèvres honore deux héros de la Seconde Guerre Mondiale 1939-1945…

Retour en arrière sur les faits tragiques qui se sont déroulés sur le territoire de notre commune : dans la nuit du 28 au 29 juillet 1944, le bombardier de la Royal Air Force (Avro Lancaster NE 148, désigné AA-H et surnommé « Howzat ») se dirige vers Stuttgart, en Allemagne, pour une opération de bombardement sur les usines Daimler-Benz et Bosch qui fabriquaient les bombes volantes V-1. Avec, environ, 500 autres bombardiers il est parti  de la base de Mépal (Comté de Cambridge) en Grande –Bretagne. Arrivés aux environs d’Orléans, avant de bifurquer sur la gauche pour rejoindre l’Allemagne, ils sont attaqués par des avions ennemis. En réalité, c’est près de Châteaudun que Howzat est touché. Le pilote, le Lieutenant Noël Stokes, tente de rebrousser chemin, mais l’avion chargé de bombes devient de plus en plus difficile à contrôler. Pour reprendre de l’altitude il donne l’ordre de larguer les cinq tonnes de bombes. Cependant, il y a un incendie à bord et la situation est de plus en plus difficile à maitriser. L’avion devient incontrôlable et part dans tous les sens… Soudain, un village devant lui : le bourg d’Yèvres. Le Lt Stokes sait que son mitrailleur, le Sergent Norman Wilding est mort dans sa tourelle arrière durant l’attaque ennemie. Alors, il donne l’ordre à son équipage de quitter l’appareil en sautant en parachute. Il est 22h20. Il reste aux commandes de son avion et, tant bien que mal, il le dirige vers une zone non habitée et s’écrase près du hameau du Ménard.

Les restes des deux aviateurs sont rassemblés par les habitants des hameaux proches du crash. L’occupant refuse qu’ils soient enterrés dans le cimetière d’Yèvres. Cependant, le maire, M. Emile Delavallée, accompagné de MM. Maurice Noël, Cyprien Chaboche et quelques autres rendirent hommage aux victimes en les enterrant dans un cercueil et, quelques nuits plus tard, en les inhumant définitivement dans le cimetière communal.

Yèvres fût libéré le 11 août 1944 et le dimanche 10 septembre, en présence de 2500 personnes, les honneurs militaires furent rendus à ces deux héros.

Entre 19644 et 1950, sous l’impulsion de M. Emile Delavallée, le Conseil Municipal organisa une cérémonie annuelle du souvenir.

A PROPOS DU LANCASTER

L'Avro LANCASTER MARK III NE 148 piloté par le Lieutenant Stokes avait été baptisé "Howzat".
On voit, dessiné sur le nez de l'appareil, Donald envoyant un projectile et, au-dessus, le nombre d'opérations éffectuées schématisé par des bombes.
Ce bombardier appartenait au 75éme Squadron Royal Air Force de Nouvelle-Zélande.

Lors de la cérémonie d'Octobre 2005 la maquette fut offerte à M. Brian WILDING, frère de Norman qyui tous les ans honore de sa présence la manifestation commémorative.
Un tableau représentant un LANCASTER à été offert à la commune le 14 Septembre 2006 par des vétérans de laz R.A.F venus s'incliner sur la tombe de leurs patriotes.
Nous remercions M. Brian WILDINGS, Monsieur et Madame Hublier pour leur aimable coopération.
Un livret écrit en anglais par M. Glyn STRANGE (Néo-Zélandais) intitulé "No glory without effort" et traduit en français "Pas de gloire sans effort" relate par le détails l'épopée de Lieutenant STOKES et de ses compagnons d'armes.

Une réplique de cet appareil a été fabriquée à l'échelle 1/40 eme par Lucien SEIGNEURET. Olivier FARAULT l'a peinte avec art et précision.